Comment apprendre la communication consciente

Toujours en recherche d’équilibre et de…bonheur, je suis allée à un séminaire de communication non-violente. Elle a été nommée ainsi mais je préfère nettement l’appeler Communication Consciente, cela résonne plus positif n’est-ce pas ?

Communiquer ?

Communiquer c’est quoi ? Recevoir des messages et en donner. Cela paraît si simple, et pourtant…

Combien de fois nous prenons pour nous ce que l’autre dit ? Cela rejoint le très bon livre de Don Miguel Ruiz sur les Accords Toltèques ; ne rien prendre pour soi. Car en réalité, l’autre ne parle que de lui.

Combien de fois nous vidons littéralement notre poubelle émotionnelle sur l’autre ? Une goutte d’eau dans un vase trop rempli et la marmite explose.

communication consciente

Combien de fois nous vidons littéralement notre poubelle émotionnelle sur l’autre ?

 

Combien de fois nous n’osons pas exprimer nos besoins, envies véritables et masquons nos demandes ?

Communication consciente

Dans la communication, comme dans tout le reste, il s’agit de mettre de la conscience. Voir ce qui se cache en réalité.

  • Premièrement,  il faut d’abord s’occuper de soi pour ensuite pouvoir prendre soin des autres. Souvenez-vous de cette parabole ancienne : aimes ton prochain comme toi-même. Cela nécessite une attention consciente à ses besoins.
  • Ensuite, il est nécessaire d’être ancré à la Terre, solide sur ces jambes, stable, pour ne pas vaciller à la moindre perturbation.
  • Puis, être centré, sentir que tous nos corps sont alignés. En bref, penser puis agir à partir de la vérité de notre être intérieur.

Pour mieux le comprendre, je vous raconte une expérience qui m’a permis de le conscientiser.

Je réalisais un dessin géométrique, un pentagramme en l’occurrence pour créer un mandala intuitif. Je traçais un cercle et à partir de son centre exact plaçais les bissectrices qui me permettraient de tracer l’étoile.

Je m’arrête car ma forme est toute disproportionnée. Que s’est-il passé, pourquoi mon étoile n’est-elle pas harmonieuse.

pentacle communication consciente

«Si nous ne sommes pas alignés, nous comprenons les informations de manière déformée»

Simplement un tout petit écart de rien du tout par rapport au centre exact du cercle ! Tout ce qui part du centre s’expanse.

Un petit écart et une autre forme apparait. Voyez en cela la relation avec votre propre centrage intérieur. Si je ne suis pas aligné avec mon vrai Moi, je comprends les informations de manière déformée.

Combien de fois avez-vous pris les propos de quelqu’un de façon disproportionnée ?

Ainsi, la meilleure manière de recevoir un message est d’être centré sur le cœur, en alignement avec nos corps énergétiques.

centré dans le coeur

«la meilleure manière de recevoir un message est d’être centré sur le cœur»

Dans le prochain article, je partagerai avec vous 3 étapes simples pour reconnaître vos réels sentiments et besoins.

D’ici là, je vous invite à vous poser la question suivante: « Qu’est-ce qui changerait dans ma vie, si j’apprenais à communiquer consciemment ? et je serai curieuse de lire votre réponse dans les commentaires ci-dessous;-)

Evelyne

Crédit photo: Flickr.com / Tintin44 / Fotolia

Recherches utilisées pour trouver cet article:poubelle emotionnelle, la communication ce que l\on apprend de l\autre, je bensois des ami(e), apprendre la communication, poubelle emotionnellle, la communication de façon consciente, communication consciente exemples, communication consciente, comment penser consciemment, Comment maffirmè de fcon consciente et responsable

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

3 comments

  • Lydie on 24 mars 2015 at 23 h 57 min said:

    Quelle bonne question ! La réponse qui me vient tout de suite à l’esprit : les quiproquos seraient évités ainsi que la tristesse de blesser.

    Merci pour cette réflexion.

  • Evelyne on 26 mars 2015 at 17 h 59 min said:

    Merci pour vos réponses, c’est très sympa de réagir et d’amener vos couleurs. J’aimerais ajouter que ce n’est pas forcément parce que l’on va exprimer ses besoins que l’autre ne va pas se sentir blessé. Dans le sens où même si je communique d’une façon consciente et emphatique, mon choix peut réveiller une blessure chez l’autre. Si je m’affirme, l’autre peut se sentir rejeté, activant sa blessure d’abandon par exemple. Attention donc de ne pas prendre sur soi la souffrance de l’autre et de vouloir sauver son monde, on ne peut que s’aider soi-même véritablement. Mais tout est parfait n’est-ce pas? puisque notre âme veut évoluer, la relation est le meilleur terrain pour mettre en évidence les blessures, puisque l’autre est un miroir, et ainsi aller les soigner 🙂 mais ça c’est une autre histoire.
    Evelyne Articles récents..La créativité sur vie-de-bonheurMy Profile