Comment créer du bonheur…à partir de son contraire

La société de consommation dans laquelle nous vivons nous pousse à croire que le bonheur se trouve dans la possession matériel.

En fait, Il suffit de regarder les affiches publicitaires ou les spots TV pour illustrer cela.

Que ce soit sur des panneaux publicitaires ou sur des spot à la TV,  c’est a peu près toujours la même recette qui est utilisée pour vendre.

Un modèle homme ou femme heureux (le sourire croché derrière l’oreille) tenant dans ses mains le nouveau produit nec plus ultra.

comment etre heureux en se rasant

Comment résister à acheter un tel produit avec visage aussi joyeux?

A la vue de cela, une partie de nous fait vite le lien; « si j’achète ce produit alors je vais être comme cet homme ou cette femme… enfin heureux. »

joyeuse pizza

Manger des produits fast food, quoi de mieux pour être heureux nous fait comprendre cette affiche.

 

Évidemment, c’est un leurre, ce n’est pas parce que j’achète ce nouveau produit que je vais être heureux au point de coincer mon sourire derrière l’oreille.

Manifestement… une partie de nous y croit puisque nous avons toujours autant de plaisir à acheter de nouvelles choses.

Je pense qu’il faut se l’avouer, l’acquisition matérielle peut nous apporter un bref moment de plaisir, mais jamais un réel bonheur durable.

Si vous en doutez…posez-vous ces quelques questions!

1. Après combien de semaines, ma nouvelle voiture flambant neuve est-elle entrée dans ma routine quotidienne?

2. Après combien de temps me suis-je lassé de mon nouveau téléphone dernier cri.

3. Cette robe ou cette chemise qui me plaisait tant au magasin lorsque je l’ai essayée, pourquoi ne suis-je plus autant enthousiaste lorsque je la porte?

Tout simplement parce que le plaisir matériel n’est pas durable.

Publicité mensongère…

Les médias publicitaires nous ont inculqué une fausse idée du bonheur….pour LEUR plus grand bonheur à eux;-)

Il est fort probable qu’ à force de subir ce matraquage d’informations publicitaires jour après jour, une partie de nous-même a fini par croire de bonne foi que le bonheur se trouvera dans le prochain magasin venu…

C’est peut-être pour cette raison que lorsque nous partons en quête de bonheur, nous préférons ajouter de petits bonheurs en consommant (des activités, des petits plaisirs etc..) qui agissent bien souvent comme moyen de compensation plutôt que de prendre le problème à la source et d’éliminer ce qui nous rend malheureux.

Baloo avait raison

Rappelez-vous la chanson mythique du dessin animé du livre de la jungle, dans laquelle Baloo l’ours se dandine dans sa jungle en chantant à tue-tête  « Il en faut peu pour être heureux »

Et il avait raison, il faut peu de choses pour être heureux, quelques banane, une noix de coco et le tour est joué;-)

Si vous vous voulez vous joindre à Baloo pour une petite danse, cliquez sur la vidéo ci-dessous;-)

Blague à part, le message que communique Baloo l’ours à travers cette chanson est qu’il n’y a pas besoin d’ajouter grand chose pour être heureux.

En revanche, je pense qu’il est nécessaire de supprimer/transformer tout ce qui nous éloignent du bonheur durable.

Ces différents facteurs qui nous rendent malheureux, peuvent être des schémas comportementaux limitants, des blessures de tout genre, des deuils non faits etc.

Avant de rechercher ce qui peut nous rendre plus heureux, prenons déjà un temps pour faire le point sur ce qui nous rend malheureux.

Pour aller plus loin…

Pour aller plus loin, je vous encourage vivement à faire le bilan:

Commencez par lister 5 choses que vous ne voulez plus vivre dans votre vie et engagez-vous formellement à supprimer/transformer un de ces 5 points dès aujourd’hui.

Et lorsque ce point aura été transformé à votre convenance, appréciez ce changement dans votre vie, célébrez le et passez au point suivant.

Je serais ravi que vous puissiez partager quelques-uns de ces points qui vous empêche d’être heureux dans les commentaires ci dessous!

Crédit images: Flickr.com / James Vaughan / Uwe Schwarzbach /Wikipedia

Recherches utilisées pour trouver cet article:baloo dessin couleur, tete ours balou banane, la confiance et son contraire, gratitude et son contraire, contraire de plaisir, contraire de jour de bonheur, contraire de etre fort c\est rayonner de bonheur, Comment contraire, Cette robe est du dernier cri, transformer le malheur en bonheur

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

5 comments

    • Bastien Palmilha on 27 février 2015 at 15 h 08 min said:

      Hello Dorian,
      C’est pour cela que j’avais envie de partager cela, C’est vrai qu’il faut parfois faire beaucoup de chemin avant de se rendre compte qu’il en faut peu pour être heureux.
      Merci pour la suggestion, tu as raison, il est important de rester focaliser sur un point à la fois.
      Belle journée
      Bastien

  • Laurence on 4 mars 2015 at 11 h 45 min said:

    Salut Bastien,
    C’est la première fois que j’écris sur ton blog depuis notre rencontré à Champeix mais je voulais te dire que j’ai toujours plaisir à le lire. Cela fait du bien de lire des choses qui vont à l’encontre du tout venant! Je voulais partager avec toi et les lecteurs un film visible sur YouTube « la prophétie des andes ». Peut être le connais-tu déjà ? Il ramène également à l’essentiel, et situé tout à fait la période actuelle. Merci du travail que tu fais pour nous, de ta bienveillance

    • Bastien Palmilha on 4 mars 2015 at 18 h 44 min said:

      Hello Laurence,
      un plaisir de te lire, Merci pour ton commentaire,
      et merci pour le partage de ce film c’est vrai qu’il est vraiment intéressant pour comprendre l’essentiel.
      Avec joie et au plaisir
      Bastien