Comment retrouver sa joie de vivre en nettoyant son ampoule intérieure

Vivre doit être une joie pour tous et ce à chaque instant de notre vie.

C’est notre état naturel, cela fait partie de qui nous sommes vraiment ici-bas à savoir des êtres joyeux, rayonnants de bonheur. Notre essence même est joie de vivre.

Alors pourquoi ne vivons-nous pas cet état de félicité tous les jours d’après vous?

Si nous n’arrivons pas encore à contacter la joie de vivre quotidienne, c’est que de toute évidence, nous avons encore quelques réglages à faire pour arriver à cet état de félicité.

C’est qu’il y a encore en nous des parties sombres, des parties plus lourdes qui nous empêchent de nous élever à la fréquence de la joie de vivre. 

A l’image de l’ampoule qui brille de mille feux… sous une masse de terre.

Pour simplifier, c’est un peu comme si notre cœur était une ampoule allumée recouverte d’un voile noir, L’ampoule allumée représente notre cœur lumineux et joyeux capable d’un amour incommensurable.

Le voile noir recouvrant l’ampoule est l’image de nos tristesses, nos colères, nos rancunes, bref toutes nos blessures intérieures que nous n’avons pas encore pansées.

Terre ampoule joie de vivre

L’ampoule brille mais le voile sombre qui la recouvre limite considérablement sa rayonnance. Seule une lueur transparaît à travers la terre, cette douce lueur, nous permettant de vivre quelques joies passagères.

Ressentir la joie de vivre en vous

Pour prendre conscience de cela, je vous invite à en faire l’expérience

Bien assis sur votre chaise ou n’importe quel autre support.

Prenez 3 profondes respirations…

Prenez quelques instants pour ressentir cette puissante ampoule, ou peu importe le nom que voulez donner à cette puissante lumière qui réside à l’intérieur de vous, dans votre cœur

la joie dilate le coeurCherchez à contacter cette joie, Imaginez que cette lumière s’intensifie à chacune de vos inspirations…

Ressentez l’énergie bouillonnante de votre coeur, ressentez la joie intérieure brûler en vous.

Pouvez-lui attribuer une couleur?  De quelle couleur s’agit–il?

Pouvez lui attribuer une forme, un symbole? De quelle forme s’agit-il?

Que ressentez-vous? de la chaleur, de la lumière, de la joie?

Et de l’intérieur de votre coeur, imaginez que cette sensation agréable s’étend,

et cherche à dépasser les limites de votre coeur…

Que ressentez-vous?

Ressentez-vous des résistances… de la difficulté à faire rayonner cette joie lumineuse en dehors de votre coeur?

Pourriez-vous comprendre cela comme étant des blessures qui recouvrent votre ampoule, l’empêchant de rayonner davantage?

Accueillez cela avec douceur.

Maintenant, vous savez que cette joie est là quelque part en vous, vous en avez fait l’expérience.

Libérer la joie de vivre en vous

Pour libérer votre joie intérieure, vous devez enlever la terre qui recouvre l’ ampoule,  nettoyer vos tristesses, vos colère et rancunes, tout ce qui alourdit votre cœur lumineux.

Comment faire?

Choisissez de libérer vos rancunes envers ceux qui vous ont fait du mal, ceux qui vous ont rejeté, abandonné trahi, humilié, ou fait preuve d’injustice envers vous. Ceux-là mêmes qui ont souillé votre ampoule.

Si vous vous en sentez capable aujourd’hui, permettez-vous de pardonner à toutes ces personnes, ces situations qui vous ont fait du mal.

Si ce n’est pas le cas, accueillez le fait que vous n’êtes pas encore prêt à pardonner, soyez tolérant envers vous-même. Cela aussi fait partie du processus.

Se libérer de soi

Le chemin qui mène à la libération de la joie  en nous est d’apprendre à se pardonner soi-même.

Ce n’est pas quelque chose de facile à faire,  j’en conviens. Tant nous avons été durs avec nous-mêmes.

Mais un jour ou l’autre, cela vous apparaîtra comme une évidence. Le pardon de soi est la clef.

Pour avancer pas à pas dans cette direction, permettez-vous d’être plus à l’écoute de vous mêmes, de vos besoins profonds et respectez les, apprenez à vivre sans vous juger, sans vous critiquer.

Apprenez à être doux et respectueux envers vous-mêmes. Complimentez-vous après une réussite, si petite soit-elle, apprenez à vous aimer tel que vous êtes, avec vos défauts et vos qualités, (les défauts n’étant que des qualités utilisées dans un environnement non approprié.)

Et petit à petit, la relation à vous-même s’épanouira, un jour vous serez capable de vous dire : « Je t’aime » dans le miroir.

Et ce jour là, vous serez prêt à franchir l’étape de l’ultime pardon, de vous pardonner d’avoir terni votre propre lumière, d’avoir emprisonné votre joie de vivre.

le pardon de soi

C’est à ce moment là que vous comprendrez que c’est vous-mêmes qui avez recouvert l’ampoule et serez capable d’enlever par vous-même cette couche de terre qui ternissait votre joie de vivre.

Lorsque vous vous permettrez le pardon et l’amour de vous-même, les situations et expériences désagréables ne terniront plus la lumière de votre ampoule et vous rayonnerez la joie sans aucune crainte.

Viedebonheur, à travers cet article est heureux de participer à l’événement « A la Croisée des Blogs » du mois de janvier sur le thème « La joie de vivre », organisé par Brice du blog  Sourire au stress. Merci à lui pour nous faire commencer l’année avec la joie dans le coeur!!!

Si vous avez aimé cet article, faites le moi savoir en cliquant sur » j’aime ».

Si vous souhaitez une relaxation-méditation sur le thème de la joie de vivre,  je vous invite à le mentionner dans les commentaires ci-dessous et je me ferai une joie de préparer un enregistrement sur le sujet. Merci

Crédit Photo: Bastien.P

Recherches utilisées pour trouver cet article:retrouver la joie de vivre, la joie, comment retrouver la joie de vivre, retrouver joie de vivre, retrouver sa joie de vivre, comment ressentir la joie de vivre, comment retrouver sa joie de vivre, trouver la joie intérieure, la joie de vivre, retrouver sa joie intérieure

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

14 comments

    • Bastien Palmilha on 22 janvier 2014 at 18 h 52 min said:

      Merci pour ton commentaire Brice,

      Oui une sacrée clef le pardon de soi, on pourrait presque dire que c’est THE clef;-)

      Et en prenant le temps de se connaître, de se voir tel que l’on est, on remarque que cette clef elle est autour de notre cou…

    • Bastien Palmilha on 24 janvier 2014 at 20 h 18 min said:

      Bonsoir Véronique, merci pour ton commentaire,
      Je pense vraiment que tout est en nous.
      Il (suffit) de le redécouvrir.
      Bravo pour ton blog qui respire la joie à plein poumon;-)
      Belle soirée

  • marie héléne on 24 janvier 2014 at 10 h 16 min said:

    Bonjour Bastien.
    Je te remercie pour cet article.Je suis capable de me dire « je t’aime ».L’idée de l’ampoule est géniale.Je dirais que j’ai commencé à pardonner à une personne,mais ce n’est pas si évident que ça.Je travaille dessus…
    Un enregistrement sur le thème la joie de vivre serait le bienvenue pour moi et pour tous (selon moi,mais ce n’est que mon avis 🙂 )
    Passe une bonne journée.

  • Bastien on 24 janvier 2014 at 20 h 08 min said:

    Hello Marie-Héléne. Bravo c’est génial de pouvoir arriver à se dire « JE TAIMEEU!

    Ce qui est d’autant plus génial, lorsque on arrive à cela, c’est que les épreuves (désagréables) extérieurs nous touchent moins car nous connaissons notre vrai valeur, nous nous aimons et nous sommes capables de relativiser et surtout capable de nous pardonner lorsque cela est nécessaire. Oui le pardon peut-être très difficile, mais peut-être peux-tu reconnaître cela, reconnaître que tu as de la difficulté à pardonner pour l’instant et simplement l’accepter.
    Cela est une étape dans le processus du pardon.

    Joyeux week-end à toi
    Bastien Articles récents..Viedebonheur a fait peau neuve, comment trouvez-vous la nouvelle mouture? My Profile

  • valentine on 24 février 2016 at 10 h 58 min said:

    je tiens a vous remercie car j avais les difficulté a tourne la page avec d autres problèmes dans la vie surtout je ne savais pas qu il faut se pardonner soi même merci merci ça va change ma vie mais pas facile pour y arrive mais j ai la volante et la décision pour bien vivre ma vie

    • Bastien Palmilha on 7 mars 2016 at 10 h 09 min said:

      Bonjour Valentine, Je vous remercie pour votre commentaire, en effet le pardon à soi est vraiment important pour avancer sur le chemin de l’épanouissement! Je vous souhaite une belle semaine!
      bastien

  • DREASSE Nadjé Jean Claude on 27 avril 2016 at 14 h 57 min said:

    Le pardon véritable est lunes des clés de l’élévation et l’accomplissement spirituel.Merci pour l’article.