Comment une question a changé ma vision de la vie

Hier soir, c était soirée disco, 2 heures après l’ouverture, personne ne s’était encore lancé sur la piste. En fait si, il y avait moi… Et je peux vous dire, j’ai passé un bon moment. Hé oui j’ étais seul, à me trémousser joyeusement sous le regard quelque peu moqueur des personnes vautrées sur les canapés.

Un petit détails pour décrire la situation : j avais bien bu… Mais c était plutôt du thé froid! Mais comment ai-je pu passer par dessus les moqueries du public avachi sur les canapés ? Eh bien en me posant une seule question: Pour qui est-ce que je danse pour moi ou pour les autres ? j ai donc choisi de le faire pour moi, rien que pour le plaisir de bouger en vivant pleinement l’instant.

Dans la vie c est pareil que sur une piste de danse : pour qui dansons nous ? Pour nous ou pour les autres ?

Cette question m’a été inspirée par un livre qui à changé ma vision de la vie :
Celui-ci est constitué de quatre accords très faciles à intégrer dans sa vie quotidienne.


L’un d’eux s’intitule « Quoi qu’il arrive n’en faites jamais une affaire personnelle ». L’exemple donné dans le livre pour illustrer cette règle permet de bien la comprendre.

Si je vous vois dans la rue et que je vous dit : « Hé, espèce d’idiot ! » Sans même vous connaitre, ce que je dis ne vous concerne pas. Mais si vous en faites une affaire personnelle, vous allez peut-être croire que vous êtes idiot. Peut-être même vous demanderez-vous : « Comment a-t-il deviné ? Est ce que tout le monde voit à quel point je suis idiot ? »

Vous faites une affaire personnelle de ce qui est dit parce que vous y donner votre accord.
Dès lors vous êtes pris au piège de ce que l’on appelle l’ « importance personnelle » Il s’agit de s’accorder de l’importance, se prendre au sérieux ou faire de tout une affaire personnelle. Il s’agit là d’une manifestation égoïste. Hé oui ! Nous pensons que tout ce qui arrive nous concerne directement.

Vous reconnaissez-vous là dedans ?

Cela remonte à notre éducation, notre domestication, nous avons appris à tout prendre pour soi et être responsable de tout. Moi, moi, toujours moi !

J’espère que cet accord vous permettra à vous aussi de changer votre vision des choses et de votre vie.

L’accord dont je parle ici est tiré du fameux livre intitulé « Les quatre accords toltèques » de Don Miguel Ruiz.

Je vous conseille vivement sa lecture.

Crédit Photos : Flickr aScratch

Recherches utilisées pour trouver cet article:ma vision de la vie, vision de la vie, qui a changé ma vision de la vie, comment changer sa vision du monde pour être heureux, changer sa vision des choses, changer sa vision de ka vue pour etre heureux, reprendre confiance en soi changer sa vusion des choses, change la vision de la Vie, Questions qui change notre vision, question pour trouver votre vision dans la vie

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge