Et vous, vos émotions, c’est plutôt barrage ou rivière?

Dans cet article:

Vous apprendrez les deux types d’émotions que l’on peut avoir, ainsi que comment les libérer pour éviter qu’elles ne s’accumulent en vous.

Comment allez-vous aujourd’hui?

Heu non, je veux dire comment allez-vous vraiment?

Essayez pour un court instant de mettre votre mental sur pause et de répondre à cette question sincèrement.

Fermez les yeux, poussez un profond soupire et demandez-vous: Comment je me sens aujourd’hui?

Allez y, prenez quelques instants, prenez vous au jeu…

Nous allons parler de cette partie de votre être aujourd’hui, une partie profonde de vous-même qui sait comment vous-vous sentez réellement à cet instant.

Les émotions…

Il existe deux grandes catégories d’émotions; les agréables; tel que la joie, le bien-être, la paix… et les désagréables; tel que la haine, la colère, la rancune, la tristesse.

Certaines personnes parlent d’émotion négatives et positives, pourtant ce type d’émotion peut nous apprendre beaucoup sur nous-même et nous pousser à changer des choses dans notre vie pour être plus heureux, est-ce vraiment négatif?

C’est pourquoi je préfère parler d’émotions agréables et désagréables, car effectivement au ressenti certaines émotions sont plus agréables que d’autres;-)

L’idéal serait de pouvoir vivre ses émotion à l’instant où elles se manifestent: je suis joyeux, j’exprime ma joie, HOUWWWOUOUOU, je suis triste j’exprime ma tristesse ;-(.

Oui mais voilà, la société nous a inculqué de ne pas pleurnicher à table, de finir son assiette même si nous n’aimons pas le plat devant nous, de retenir notre colère sous peine d’en connaître une plus grosse.

Bref, nous avons appris à nous retenir pour mieux nous tenir en société.

Un garçon ne pleure pas, une jolie petite fille ne crie pas etc.

Pouvoir vivre une émotion sur le vif permet de la libérer instantanément et de passer à une autre chose, les émotions coulent ainsi comme une rivière.

Laissez couler la rivière des émotions!

Tout est fluide, la vie est belle, au moins les choses sont claires

En ce qui nous concerne, c’est plus complexe: Notre éducation nous a appris à masquer nos émotions, ainsi nous les cachons au fond de nous-mêmes. Nous croyons ainsi pouvoir en être débarrassé Ni vu, ni connu!!

Hé bien non, l’émotion refoulée ne disparait pas, cette énergie s’accumule en nous, comme une goûte d’eau remplit goute à goute un vase. Et vu que nous avons appris à réprimer le »mauvais » c’est bien les émotions désagréables que l’on retrouve à l’intérieur de nous  emprisonnée par un barrage.

La bonne nouvelle, c’est que nous pouvons arrêter de stocker d’autres émotions désagréables.

Comment?

En exprimant à l’autre ce que nous vivons lorsque nous sommes triste, jaloux, en colère au lieu de garder cela pour nous.

Afin de ne pas accuser l’autre de la manière dont nous nous sentons, débutez votre phrase par JE et non pas par TU (tue)

Par exemple:

  • Je me sens en colère lorsque tu m’ignores à la place de :Tu m’énerves quand tu fais semblant de ne pas me voir!)
  • Je me sens triste lorsque tu ne me salues pas à la place de : Pourquoi tu ne me salues pas?
  • Je sens de la jalousie en moi lorsque tu parles à cette fille à la place de :T’arrête de parler à cette fille.

De cette manière, vos amis, conjoint, collègues, ne se sentirons pas attaquez par vos propos, mais seront plutôt enclin à vous écouter et régler le problème en parlant de ce que vous ressentez.

Et vous, vos émotions, c’est plutôt barrage ou rivière?

Crédit photo: Flickr: pier1970 / Claude Robillard / somegeekintn


Recherches utilisées pour trouver cet article:émotion, émotions, les émotions, bonhomme emotion, je suis joyeux, image émotion, émotion tristesse, émotion quand je suis joyeaux, comment allez-vous comme la riviere, bonhomme émotions

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

3 comments