la question qui m’a permis d’apprendre à être mon meilleur ami

Mais qu’est-ce-que je suis c**…, j’ai oublié de…, j’ai raté mon examen…etc…

Qui n’a pas prononcé cette phrase au moins une fois dans sa vie, suite à un imprévu ou à la suite d’une erreur par exemple?

Si quelquefois dire un gros mot, permet d’exprimer des émotions, de relâcher la pression, cela peut-être aussi dévastateur lorsque nous avons l’habitude de nous  traiter de tous les noms d’oiseaux.


Étonnamment, pour certaines personnes (dont j’en faisais partie, il y a encore peu de temps), cela peut paraître tout à fait normal de communiquer de cette manière avec soi-même. En effet, nous avons tellement entendu de personnes grossière avec elles-mêmes dans notre vie que nous en avons fait une généralité.

L’autocritique est une preuve de manque d’estime de soi et lorsque nous manquons d’estime envers nous-mêmes, nous manquons de confiance en nous, en la vie.

Comment avoir confiance en soi lors d’un entretien d’embauche, d’une prise de parole en public ou encore avant de parler à un inconnu qui nous a tapé dans l’oeil si nous nous rabâchons sans cesse que nous sommes nuls  et que nous n’arriverons à rien?

Une simple question peut augmenter l’estime que vous avez pour vous-mêmes…

Comment est ce que je réagirais face à mon meilleur ami, lorsque…?

… j’ai une chose désagréable à lui dire.

… il accompli quelque chose avec succès

… il fait une erreur

Est-ce que vous insulteriez votre meilleur ami pour un oubli, une erreur, ou quoi que ce soit qu’il ait fait et qui ne vous aurait pas plu?

Personnellement,  je ne pense pas!

Je peux vous entendre dire:

– C’est mon meilleur ami, je ne veux quand même pas l’insulter pour un oubli ou une erreur commis… cela arrive à tout le monde…je ne veux pas perdre son amitié… Mais si je devais lui expliquer que quelque chose n’était pas adéquat dans son comportement par exemple,  je prendrais soin de bien peser mes mots pour pas que cela puisse le blesser.

Et puis, si votre ami, faisait quelque chose qui vous ravit, est-ce que vous le complimenteriez?

-Oui certainement, les compliments font toujours grand plaisir.

Et bien, je vous propose à votre tour d’être cette personne là, d’être votre meilleur ami, d’être bienveillant envers vous-mêmes.

Cessez donc de vous critiquer sans cesse, de vous asséner de coups, acceptez vos erreurs,( l’échec n’existe qu’au regard de nos désirs).

Et si telle ou telle chose n’a pas été une réussite pour vous, en tous les cas, elle a été une expérience et celles-ci  ont un seul but: nous aider à grandir.  Hé non, il n’y a pas que la soupe qui nous aide à grandir;-)

Soyez doux et tolérant avec vous-mêmes comme vous le seriez avec votre meilleur ami.

Félicitez-vous lorsque vous faites quelque chose de bien. Fêtez chaque victoire, si petites soit- elles, en invitant vos amis à partager ce joyeux moment avec vous, par exemple. Faites péter les bouchons de champagne… Mettez vos plus beaux habits et partez victorieux en direction du restaurant.

Comme il est nécessaire de fixer un rendez-vous pour voir son meilleur ami, choisissez une date dans votre agenda et prenez rendez-vous avec vous-mêmes.

Offrez-vous un massage, une relaxation, un moment de détente dans votre bain. Choisissez de faire des choses qui vous rendent heureux durant ce moment personnel. Ce n’est pas pour  faire plaisir à votre conjoint, ni même à vos enfants, c’est avant tout pour vivre un moment de joie avec vous-mêmes.

Aujourd’hui est le plus beau jour de ma vie car j’ai décidé de le vivre avec moi-même.

Crédit photos Flickr.com : Merci à : Steve Weaver; Roy Sinai ; GoldenerBerg

Recherches utilisées pour trouver cet article:le bonheur quand votre meilleur ami, meilleur question

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

11 comments

  • nicolas Prévost on 6 novembre 2013 at 23 h 14 min said:

    bonjour Bastien,
    je suis d’accord avec toi pour dire que nous sommes notre meilleur ami….mais nous savons aussi être notre meilleur ennemi!
    donc la menace ne vient pas de l’autre, mais de notre façon de voir, de notre regard.
    effectivement nous ne dirons jamais assez combien il est important de développer à tout moment l’amour de soi-même, de devenir peu à peu capable d’aimer toutes nos facettes….
    célébrons la vie, et chacun de nos « progrès », chacune de nos avancées, y compris nos reculades qui tentent de mieux consolider le socle!

    • Bastien Palmilha on 13 novembre 2013 at 21 h 04 min said:

      Hello Nicolas,

      Hé oui… nous savons aussi être notre meilleur ennemi. J’espère juste que cet article pourra donner un coup de pouce pour être bon avec soi-même.
      Merci pour ton beau commentaire. Aimons-nous nous-mêmes et célébrons la vie;-)
      Joyeuse soirée à toi

  • Bastien on 13 novembre 2013 at 20 h 57 min said:

    Hé Salut Axel,

    Merci pour avoir pris le temps d’écrire un petit mot sur le blog!
    Je suis heureux de savoir que tu suis mon blog;-)

    Belle et merveilleuse fin de semaine

    Bastien

  • Magda on 25 décembre 2013 at 22 h 40 min said:

    Bonsoir Bastien,
    je viens de découvrir ton blog et je l’adore –
    Il est clair, simple et si bienveillant.
    Apprendre à s’aimer soi-même est un travail à plein temps au début… mais après, quel bonheur !!
    c’est le bonheur tout le temps –
    après une estime de Soi au raz des pâquerettes, maintenant, ma meilleure amie, c’est moi.
    Alors, merci pour ton blog, je vais le conseiller autour de moi.
    à bientôt et belle continuation

    • Bastien Palmilha on 26 décembre 2013 at 20 h 45 min said:

      Bonsoir Magda!
      Merci beaucoup pour ton joyeux commentaire;-)
      Oui l’estime de soi, un sacré chemin qui mène jusque à nous-mêmes.
      Avec grand plaisir pour partager le blog! Belle continuation à toi aussi et au plaisir de te revoir!
      Belle et merveilleuse année 2014.