le chômage: se reposer lorsqu’il fait chaud 1/2

Il y a deux mois, j’ai terminé une période chamboulante de ma vie, mais oh combien riche en enseignements…

Vous connaissez peut-être, ce moment où nous perdons notre propre valeur tellement nous nous sentons inutile… Le chômage. J’ai vécu ainsi un an et demi sans le moindre emploi, poursuivi par la peur de ne pas pouvoir joindre les deux bouts.

Là où tout à commencé

Lors des premiers jours de chômage , je faisais tout pour garder la tête hors de l’eau. J’essayais de voir le bon côté des choses, de relativiser…

Puis très vite, j’ai commencé à ressentir un mal-être, sans cesse grandissant;
des vagues de culpabilité et de jugement monter en moi (je m’entendais dire:tu n’es pas assez bon, tu ne vaux rien etc…), ainsi qu’un face à face avec
mes peurs de l’insécurité, (peur de ne pas avoir assez d’argent pour vivre, peur d’oublier de renvoyer la feuille de mes offres d’emploi du mois; ce qui m’aurait valu une retenue sur les indemnités, peur de ne pas retrouver de travail, peur du jugement des gens, etc…)

Un soir, une à deux semaines après avoir eu mon premier entretien avec mon conseiller, ce mal-être a empiré.

Un peu comme si les pierres (peurs, culpabilité) que je portais dans mon sac à dos s’étaient soudain transformées en rochers immenses qui me faisaient crouler sous leur poids.

J’étais démoralisé, effondré, déprimé… en fait comme beaucoup de chômeurs.

Une petite voix salvatrice

Au paroxysme de mon mal-être, au moment où je ne savais plus comment remonter la pente, une petite voix dans ma tête a commencé à me parler. Celle-ci m’a fait prendre conscience de quelque chose de fondamental.

Quelque chose qui m’a permis de reprendre espoir, et m’a ouvert une porte sur le bonheur…

Dans le prochain article, je vous raconterai, ce que cette voix m’a fait comprendre et comment tout à changer pour moi dès cet instant.

En attendant, je serais heureux que vous me partagiez VOTRE propre expérience de chômage, si vous en avez vécue une et qu’est-ce que celle-ci vous a apporté dans votre vie.

Je me réjouis dors et déjà de vous lire!


Crédit photos_ Flickr.com: francoisville / Antoine Hubert (vignette)/ Irwin-Scott /  Steve Weave /


Recherches utilisées pour trouver cet article:bonheur chomage, peur de ne pas avoir assez dargent, Que faire pour sépanouir, vecu les premiers jours au chomage

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge