N’avez-vous pas pris de bonnes résolutions cette année?

Bonjour et bonne année, bienvenue en 2013!

En ce début d’année, tout comme au début des précédentes, après que l’on nous a formulé les vœux de la nouvelle année, nous entendons fréquemment cette question: « Avez-vous pris de bonnes résolutions? »

Mais que signifie ce terme  » résolution »?

Selon Wikipédia, voici la définition de résolution: « les occidentaux ont pour coutume de prendre le 1er janvier une série de « bonnes » résolutions, c’est-à-dire qu’ils s’engagent, vis-à-vis d’eux-mêmes, à effectuer une série d’actes ou de comportements visant à se donner une meilleure image d’eux-mêmes vis-à-vis d’eux-mêmes ou d’autrui. »

Si nous nous amusons à analyser ce mot, nous reconnaissons tout de suite; « ré » et « solution ». « ré » est un préfixe indiquant la répétition, et solution; désigne une action permettant de surmonter un problème.

Cela signifierait que les points sur lesquels nous voulons porter de nouvelles résolutions ont été plus au moins « problématiques » dans le passé?!

Pour illustrer cela, voici quelques exemples de passés que nous pourrions qualifier de « problématiques » : Je me suis trop laissé aller pendant les Fêtes et j’ai pris du poids, j’ai trop dépenser d’argent l’année dernière, je n’ai pas pu voir ma famille à ma convenance l’année dernière ou je trouve que je n’ai pas pris assez de temps pour moi.

Ce que nous avons tendance à oublier lorsque nous prenons une résolution, c’est que d’une part, elle nous fait regretter consciemment ou inconsciemment des choses ou événements du passé, ce qui nous fait culpabiliser… D’autres part cette résolution (qui reste gravée profondément dans notre mémoire) créer une certaine pression car une résolution, c’est un objectif que nous nous fixons et nous devons d’atteindre).

De plus, lorsque nous faisons un écart (en lien avec une de nos résolutions). Nous créons un stress car nous savons que ce que nous faisons est contraire à notre choix de résolution. Une fois l’écart passé, nous regrettons notre geste pour accueillir une nouvelle vague de culpabilité.

Ne serions-nous pas plus heureux si nous choisissons de faire des bonnes actions (pour les autres ainsi que pour nous-mêmes) plutôt que de prendre de nouvelles résolutions?

Ou alors, choisissez d’être heureux, comme le dit cette serviette…Profite de la nourriture, bois du vin et sois juste très heureux

A la place de reprendre continuellement les mêmes points à améliorer avec de « bonnes » résolutions en nous focalisant sur ce que nous ne voulons plus. Construisons  quelque chose de nouveau, de joyeux avec de bonnes actions ce concentrant ainsi notre attention sur ce que nous voulons… Enfin c’est juste mon avis;-)

Et vous que pensez-vous des nouvelles résolutions?!!!

crédit photo: Flickr: vincent guillocher, Kiwifraiz

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge