Nos aînés peuvent nous aider à mener une vie heureuse ici et maintenant

La semaine dernière, j’ai eu l’opportunité de faire un stage d’observation dans un EMS, (établissement médico-social)

A cet occasion, j’ai vu comment les aides soignants s’occupaient de nos aînés, les aidant à se lever le matin, faisant leurs toilettes, les aidant à manger, à se mouvoir…

Certaines personnes pouvaient encore s’exprimer clairement et d’autres en revanche ne parlaient plus ou s’exprimaient très mal. Cela a été pour moi un grand bonheur que de pouvoir échanger avec eux. Ce sont des êtres presque centenaire qui déballent leur histoire de vie: une richesse inestimable.

Leur quotidien se limitent à très peu de choses; dormir, manger, se laver (avec assistance) regarder par la fenêtre, se promener dans le couloir (pour ceux qui peuvent encore marcher), lire (pour ceux qui voient encore assez bien)
D’autres seniors, en meilleur santé peuvent encore participer à des activités, sortir en ville boire un café etc…

Cet expérience très enrichissante m’a fait quelque peu réfléchir sur la manière de voir notre quotidien et notre manie de toujours tout vouloir repousser au lendemain, autant nos tâches quotidienne que nos petits bonheurs…

Cet expérience m’a fait comprendre que nous ne pourrons pas repousser notre bonheur indéfiniment. Nous autres chers Êtres humains, nous possédons une date de péremption. Passé cette date limite, le pouvoir de réaliser nos rêves nous est retiré…

J’ai été très touché lorsque j’ai vu une personne âgée regarder par la fenêtre. Son regard était empli de tristesse, cette personne, ne pouvait plus se mouvoir seule, elle était condamnée à la chaise roulante. Fini les grandes ballades en ville, fini le jogging du matin, terminé la liberté. Le regard vide, elle regardait les gens marcher librement. Sa vie avait passé.

Arrivé à un certain moment, c’est comme si quelque chose nous obligeait à nous retourner et à regarder en arrière afin de voir le parcours de notre vie…passée… A ce moment-là, notre pouvoir suprême de contrôler notre vie s’évanouit, nos projets inaboutis s’étiolent. Le temps est aux souvenirs.

Il est temps de prendre conscience que nous ne sommes pas encore dans un foyer, nous avons encore possibilité de nous déplacer en toute liberté, le choix de manger ce que nous désirons, d’aller là ou nous désirons, de vivre nos rêves, d’accomplir de merveilleuses choses… La vie est devant nous, profitons un maximum, tant que nous pouvons encore le faire.

Lorsque nous nous sentons tristes, démoralisés, ou dans un état de mal-être, pensons aux personnes âgée en EMS, qui ne peuvent plus se mouvoir seules, qui sont privées de leur liberté, qui ne sont plus capables de faire leur toilette ou de manger seules…

A cet âge là, la vie est derrière nous...

C’est un peu comme un téléspectateur qui a le loisir de changer de chaîne, mais qui est incapable de changer le déroulement du film.

Vivons maintenant, car tout se joue ici et maintenant.
Projetons nous mentalement dans le futur et voyons la joyeuse grand-maman ou le joyeux grand-papa que nous serons qui regorgent de souvenirs heureux, ayant assez vécu pour se reposer et regarder par la fenêtre.

Chaque semaine, vivons de nouvelles expériences, enrichissons-nous, vivons notre bonheur dès maintenant. Le bonheur que nous vivons maintenant est celui qui nous fera sourire lorsque nous nous retournerons…

Crédit photos: Flickr.com: quinn.anya /striderp64 / lifebeginsat50mm

Recherches utilisées pour trouver cet article:viellard, nos ainnées sont plus heureux en ce temps

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge