Voici pourquoi la pensée positive à tout prix peut-être néfaste

L’image de la positive attitude s’est tellement développée dans nos contrées qu’il suffit d’être une fois de mauvaise humeur, triste, ou fatigué pour être rapidement étiqueté de rabat joie, ou encore de personne négative.

Ainsi, lorsque nous affichons une grise mine, nous pourrions entendre notre entourage dire: (en partant d’une belle intention du coeur) « le sourire te va mieux, ce n’est pas si grave… Vois les choses positivement! tu n’es pas responsable de la tête que tu as mais de celle que tu fais» etc…

Plusieurs méthodes de pensées positives prônent le sourire en toutes circonstances, ils expliquent que le fait d’être positif maintiendrait notre vibration positive, et donc permettrait d’attirer à nous uniquement ce qui est positif.

Certaines personnes vivent beaucoup mieux depuis qu’elles ont découvert cette philosophie de vie, elles rayonnent davantage, mais pour d’autres la pensée positive peut-être néfaste.

pensee_positive

Pourquoi la pensée positive à tout prix peut-être néfaste

Nos sens nous permettent de gouter, sentir, voir, toucher, écouter, mais il y a un sens que nous avons tendance à oublier et qui est très important pour vivre en équilibre. Il s’agit du ressenti. Ressentir des sensations et des émotions agréables mais également désagréables.

(Nous avons l’habitude de parler d’émotion négatives ou positives, mais en sommes, Ni l’une ni l’autre est bonne ni mauvaise, il s’agit simplement d’une information que notre corps interprète  comme agréable ou au contraire désagréable. A ce propos, je vous invite à lire cet article:)

Le risque de la pensée positive est de nous déconnecter peu à peu de notre 6e sens, notre ressenti.

Car si à chaque fois que nous sommes tristes, en colère, désemparés etc… nous choisissons de nous dire que tout va bien, qu’il ne faut pas s’abattre, qu’il faut rester positif,  nous vivrons alors un «désa-corps» entre notre tête et notre corps et lorsque la tête n’est pas en accord avec le corps, c’est toujours la tête qui gagne…C’est ainsi que nous commençons à nous mentir à nous-mêmes.

Notre ressenti n’étant plus écouté,  il s’estompe petit à petit jusqu’à disparaître.

sourire_mask

Est-ce que vous êtes réellement souriant, ou est-ce que vous portez un masque?

A votre avis…

A votre avis, pourquoi une majorité d’homme disent ne rien ressentir dans leur corps? Peut-être parce que le statut d’homme et tout ce que cela engendre comme croyance (un homme ne pleure pas, un homme doit être fort, il ne montre pas ses émotions) les ont coupé de leur ressenti.

J’ai conscience qu’avec cet exemple je sors un peu du contexte de l’article, mais c’est un exemple qui montre la puissances des croyances, du mental sur notre ressenti.

Alors, apprenons à nous reconnecter à notre ressenti, à nos besoins et à nos sentiments

Que ressentez-vous maintenant?

Pouvez-vous me dire ce que vous ressentez maintenant? quel est votre besoin actuel, maintenant, tout de suite, à présent et quel est le sentiment que vous êtes en train de vivre en ce moment?

Pour vous aider voici quelques besoins… En ce moment, j’ai besoin de: aliments, santé, repos, confort, soins, tendresse, toucher, conscience, défi, liberté, estime de soi, respect de soi-même, amour, compassion, écoute, soutien, création, évolution, bonheur, gratitude, harmonie, ordre, paix, faire le deuil des personnes disparues.

Et voici quelques sentiments… En ce moment, je me sens: Angoissé, chagriné, déprimé, désolé, fragile, confiant, ravi, satisfait, joyeux, agacé, frustré, furieux, effrayé, méfiant, épuisé, fragile, vidé, déchiré, perdu, perplexe, prudent, indécis, calme, comblé, confortable, détendu, vivant, attendri, ému, satisfait, sensible, créatif, énergique, inspiré, curieux, passionné.

En conclusion

Je pense qu’en ignorant nos ressentis et en nous coupant de ce que vit notre corps, cela crée des tensions et par conséquent nous éloigne du bonheur véritable.

Pour être heureux, il est essentiel d’être en accord avec soi-même, avec ce que l’on pense, ce que l’on ressent et ce que l’on vit.

La pensée positive à tout prix nous empêche d’être nous-même et de nous accepter dans notre globalité avec toute la palette de ressentis, de sentiments et d’émotions que nous pouvons vivre.

Pour ma part: en ce moment, je me sens  fatigué et mon besoin actuel c’est le repos alors bonne nuit à vous;-)

Crédit photo: Flickr.com Gian Luigi Perrella / Shutterbug Fotos

Recherches utilisées pour trouver cet article:pensee positive, Comment avoir des idées positives en toute circonstance, risque de la pense negatif, zéro positif que ressent, pourquoi etre positif?, pourquoi etre positif, peut on ressentir le negatif et le positif sur des personnes et les significations, penser positif, pensees sur une personne, pensée Sur la mauvaise humeur

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

4 comments

  • Vanna on 9 avril 2014 at 8 h 44 min said:

    Bonjour Bastien, très bon article et d’avoir ajouté *a tout prix * sur le titre fait la différence .Tu expliques bien toute la gamme des émotions , très important et souvent pas évident de les re-connaître 😉 nous portant tous plus au moins des masques, et le developement personnel aide a y voir plus clair , et petit a petit les masques tombent ce qui permet de se reconnecter a son vrai soi et retrouver l’essence-ciel . C’est un chemin plus au moins long, mais quel bonheur de se sentir enfin vivant et authentique 😉 vive la vie ! Une phrase qui me fait du bien, et me donne la pêche a mon réveil: JE décrète ici et maintenant de faire régner l’amour en moi et autour de moi, pour mon bienfait et le plus grand bienfait de tous , MERCI ! ) Lumineuse journée . Vanna

    • Bastien Palmilha on 9 avril 2014 at 18 h 08 min said:

      Bonjour Vanna, merci mille fois pour ton commentaire. Oui quel bonheur d’être authentique et vivant;-) J’ai un peu hésité avant de poster cet article, je suis content de voir que l’article plaise!
      Belle fin de journée!

      Bastien

  • luciole on 14 mai 2014 at 21 h 04 min said:

    Bonsoir, votre article fait du bien. On a vraiment l’impression que si on n’est pas heureux constamment c’est qu’on ne fait pas ce qu’il faut. Il faut que des gens qui ont vécu des situations horribles fassent des efforts encore plus considérables que ceux qui ont peu souffert pour s’en sortir. Et s’ils n’en sortent pas vite, on le leur reproche (sans pour autant avoir vécu leur vie).

    • Bastien Palmilha on 15 mai 2014 at 18 h 43 min said:

      Bonjour, merci pour votre gentil commentaire, je suis content de savoir que l’article vous a plû. j’ai écrit cet article pour souligner l’importance de rester authentique avec soi-même. J’ai rencontré beaucoup de personnes qui portaient un masque du bonheur, mais derrière celui-ci se cache un visage triste coupé de ses émotions, coupé de la réalité…
      Le bonheur se trouve derrière se masque, il suffit juste de le laisser remonter tout en douceur. Belle soirée